L’Odyssée du cinéma
– Nice 2019 –

La lumière ! À Nice, tout a commencé avec son unique et généreuse lumière naturelle. Le cinéma est né de la lumière. Nice et le cinéma ne pouvaient que se rencontrer. Cela fait plus de cent ans que cela dure, que l’histoire de Nice et du cinéma s’écrit pour le meilleur de notre patrimoine national.

L’édito du maire

Nice fête son amour du cinéma

Et c’est ainsi qu’ont vu le jour aux studios de la Victorine à partir de 1919 d’innombrables chefs-d’œuvre.
« Les Enfants du Paradis » de Marcel Carné, « La Nuit américaine » de François Truffaut, « Le Mystère Picasso » d’Henri-Georges Clouzot, « La Baie des Anges » de Jacques Demy, « Et Dieu créa la femme » de Roger Vadim n’en sont que quelques- uns parmi les plus emblématiques.

C’est donc tout naturellement en partenariat avec La Cinémathèque française et sous le parrainage de son Président, Costa-Gavras, que la ville de Nice célèbre le centième anniversaire des studios de la Victorine avec « Nice 2019 – L’Odyssée du Cinéma ».

Le cinéma est d’abord mis à l’honneur pour la quatrième édition de la Biennale des arts, placée sous le commissariat général de Jean-Jacques Aillagon. En présentant sept expositions, cette biennale révélera la richesse de l’histoire cinématographique de la capitale azuréenne et les influences multiples entre arts plastiques et 7e Art. J’ai souhaité que tous les événements culturels de cette année, le Carnaval, le Festival du livre, le Festival du jazz soient de la fête. J’ai voulu que les Niçois de tout âge, et en particulier les jeunes, s’approprient ce patrimoine artistique qui est aussi le leur, grâce à « Fais ton cinéma » dans l’ensemble des établissements scolaires et « La Victorine et moi », au sein des bibliothèques.

Je salue les beaux partenariats qui nous offrent pour l’occasion le « Festival Rétrospective Victorine » en co-réalisation avec La Cinémathèque française dans tous les cinémas de Nice, le « Festival PLUG » de création sur téléphone mobile, le « Nice Classic Live » dédié à la musique de film et le « Festival Cinéroman » dont le genre est né à la Victorine.

Je me réjouis enfin que dans le prolongement des « Journées du Patrimoine », à la fin du mois de septembre, rendez-vous soit donné aux studios de la Victorine pour que le grand public découvre « L’envers du décor » et la magie de la fabrication du Cinéma, lors de trois journées portes ouvertes. Cette grande fête populaire sera aussi l’occasion de plusieurs concerts prestigieux, dans d’autres lieux de la ville, qui salueront la place de la musique au cinéma, en rendant notamment hommage aux célèbres compositeurs niçois, Francis Lai, Maurice Jaubert, Joseph Kosma et bien sûr à Michel Legrand.

“Que Nice tienne son rang et garde sa place si singulière, aujourd’hui et demain sur la scène artistique et culturelle internationale”

L’anniversaire des studios de la Victorine est celui d’une histoire industrielle et artistique unique qui fait partie de l’identité de la cité. Cet héritage nous oblige. C’est la raison pour laquelle je me suis engagé à poursuivre l’aventure pour la renaissance des studios, pour faire que Nice tienne son rang et garde sa place si singulière, aujourd’hui et demain sur la scène artistique et culturelle internationale.

 

Christian Estrosi
Maire de Nice,
Président de la Métropole Nice Côte d’Azur,
Président délégué de la Région Sud-Provence-Alpes-Côte d’Azur.

La ville de Nice a élaboré une programmation déclinée autour de 4 axes et qui s’appuiera sur l’ensemble de ses établissements culturels municipaux et mettra en valeur les acteurs associatifs culturels de Nice.

100 ans, ça se fête

La Biennale des arts

«Fais ton cinéma»
&
«La Victorine et moi»

Tous les arts
fêtent le cinéma

 

En Bref…

20 événements remarquables

  • 7 expositions pour «La biennale des arts» sous le commissariat général de Jean-Jacques Aillagon
  • 3 journées portes ouvertes des studios de la Victorine pour vivre l’expérience des tournages
  • 4 festivals :
    Le «festival-Rétrospective Victorine» à Paris et à Nice, co-réalisé par La Cinémathèque francaise et la Cinémathèque de Nice, autour de 60 films tournés à Nice et à la Victorine.
    Le festival-concours «PLUG» de création de films sur mobile.
    Le festival «Cinéroman», qui déclinera la thématique du roman adapté au cinéma dans le cadre d’une sélection de films de l’année, de masterclass et de débats ainsi que d’un marché professionnel.
    Le «Nice Classic Live», qui rendra hommage à la musique de films et aux compositeurs emblématiques – Francis Lai, Michel Legrand, Joseph Kosma.
  • 6 temps forts : Carnaval de Nice, le festival du Jazz, le festival du livre, le feu d’artifice, les conférences au C.U.M, les expositions au musée Chagall, à la Villa Arson, le ballet Nice Méditerranée de l’Opéra

Mais aussi, 80 autres rendez-vous : spectacles, animations, concerts, expositions, conférences déclinés sur la thématique du cinéma et proposés dans les lieux culturels associatifs, institutionnels et privés.

.